Négociations d’un d’accord sur les congés imposés


Mise à jour du 8 avril après-midi

Dernière minute :

L’accord est validé et s’applique car la majorité des organisations syndicales a signé cet accord.

Donc tous les salariés – sauf exceptions prévues dans l’article 1 – sont en congés imposés les deux prochaines semaines du 14 au 24 avril inclus.

La CGT du CEA n’a pas signé l’accord. Les avis étaient partagés avec comme arguments :

POUR : 1) pouvoir prendre les congés payés après le 31 mai 2020, 2) le risque que, en l’absence d’accord, la direction du CEA impose 9 jours de RTT …

CONTRE : 1) incompréhension sur la motivation de l’accord, 2) les vacances en confinement ne sont pas de vraies vacances, 3) le télétravail fonctionne bien …

________

Pour plus de détails, voir le communiqué CGT sur l’accord sur les congés imposés.

________

Si vous considérez être dans les exceptions, mais que votre hiérarchie n’est pas d’accord n’hésitez pas à nous contacter rapidement : accordconges2020@cgtcea.org

La direction du CEA a proposé aux organisations syndicales une nouvelle version du projet d’accord sur les congés imposés (7 avril au matin) qui imposerait deux semaines de congés aux salariés fin avril.

Ce projet d’accord entre dans le cadre de l’ordonnance du 25 mars 2020 qui modifie les règles de prise de congés.

Comme il est difficile pour nous de discuter avec les salariés du CEA concernés, nous vous avons proposé une consultation en ligne. Vous avez été nombreux à donner votre avis avec plus de 1000 réponses complètes. Voici les résultats : une synthèse de vos avis faite à partir des 900 premières réponses complètes. Il est à noter que :

  • le projet d’accord a évolué et la consultation a bien sûr été adaptée, mais qu’il n’y a pas de vraies différences dans les tendances des réponses depuis le 3 avril au soir
  • comme le projet a évolué favorablement (voir ci-dessous) une partie des arguments n’est plus actuelle

Le projet d’accord a fortement évolué grâce aux propositions de la CGT, il a été acquis de pouvoir prendre ces congés après le 31 mai 2020, que l’on puisse échanger entre congés payés, CET ou RTT (voire compteurs d’heures), qu’il y ait des exceptions pour ceux dont le télétravail est “essentiel” (le caractère “essentiel” étant jugé par les responsables hiérarchiques).

En revanche nous n’avons pas obtenu que les autres congés imposés lors de fermetures de centres en décembre (et en août pour certains centres) soient annulés ou encore que la direction abandonne le principe de congé sans solde pour ceux qui n’ont plus assez de congés dans leurs compteurs.

La CGT CEA vous donne l’intégralité de l’information et en particulier ce projet d’accord, pour vous faire votre propre idée.

La direction demande aux organisations syndicales une signature pour le 8 avril : la négociation a été très courte !

La CGT est en train de décider démocratiquement en demandant l’avis de ses adhérents.

A LIRE  par ordre de publication :

Le saviez-vous?

Explication « info mail CGT » La CGT ne peut pas envoyer directement l’info mail. Elle le fait en envoyant une demande à la direction générale du CEA. La demande pour le dernier Info mail a été envoyée à la direction le 1er avril 2020 en demandant un envoi le 6 avril. La direction a différé de deux jours en l’envoyant le 8 avril. Il s’est passé beaucoup de choses entre temps …

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *