Maintien du plan de transport CEA actuel !


Dites non aux 11 lignes supprimées !

Dans le cadre de son nouveau plan de transport qui devrait prendre effet le 1er septembre 2015, la Direction envisage des coupes sombres (cf. verso).

Et ce n’est qu’un début ! La Direction continue son inexorable projet de liquidation du plan transport allant jusqu’à tenter, dans sa communication, de dissimuler son plan destructeur en employant les mots « évolution » et « optimisation ».

Après le blocage des salaires, après les fermetures de centres prises sur les congés payés, après la fin des petits déjeuners, c’est maintenant la première étape de la fin programmée du plan de transport collectif au CEA de Saclay.

Mais à ce jour, rien n’est joué d’avance et tous ensemble nous ferons reculer la Direction sur ce projet rétrograde.

 

Maintien du plan de transport actuel

Dites NON au laminage de nos acquis !

Défendons-Nous !

Jeudi 25 septembre 2014 à 9 h

RASSEMBLEMENT au BÂTIMENT 471

Ce n’est pas une fatalité, combattons l’injustice.

Exigeons la continuité du plan transport collectif au CEA de Saclay

 

Pour le maintien des transports CEA

Dites non aux 11 lignes supprimées !

 

Commission transport du 12 septembre 2014 : Les représentants du personnel découvrent le « projet » de plan 2015 :

 

ç 11 lignes supprimées : A3 (Ballancourt), A9 (Le Val Saint-Germain), A12 (Malassis), B4 (Maisons-Alfort), B6 (Brétigny), C3 (Le Perreux-sur-Marne), C10 (Saux-les-Chartreux), C11 et C12 (Les Ulis), D4 (Châtillon) et D6 (La Verrière),

ç 26 lignes impactées pour reprendre une partie des arrêts précédents : A0, A1, A4, A5, A6, A7, A8, B3, B5, B7, B9, C1, C2, C5, C6, C7, D5, E1, E2, E3, E5, E6, E7, E8, G4, G5,

ç des décalages horaires pour 245 arrêts : de 15 à 30 min (47 arrêts concernés), voire plus de 30 min (3 arrêts),

ç des arrêts reportés et fusionnés avec d’autres (80), supprimés (38) !

ç 11 lignes seulement épargnées pour l’instant : A2, B1, B2, C4, D1, D2, D3, D7, D8, G2, G3 : rendez-vous dans 4 ans !

ç 12 portes de Paris ne seront plus desservies, 8 seulement demeurent : Maillot, Saint-Cloud, Versailles, Orléans, Italie, Vincennes, Bagnolet et Lilas. 150 usagers sont concernés !

ç 20 navettes contre 50 actuellement (Orme, Digitéo, Nano) et dès novembre 2014 pour les navettes du midi.

 

Au moment où le site de Saclay valorise la mobilité durable, la motivation de la direction de Saclay est purement financière, à court terme et sans perspectives évolutionnaires sur ce sujet particulièrement important en Île-de-France : 1,2 M€ d’économies sur le dos des salariés et du développement durable.

 

Les raisons évoquées par la Direction ne tiennent pas compte des évolutions du plateau de Saclay : 30 000 salariés à terme et déjà 1200 salariés EDF et 15 000 stagiaires prévus en 2015.

Le développement des transports publics du plateau de Saclay ne doit pas se faire au détriment des transports historiques du site du CEA Saclay. Tous les transports collectifs doivent être améliorés et augmentés.

 

Le nouveau plan doit être figé mi-novembre 2014 (envoi du dossier de consultation aux entreprises).

Rappel historique :

2006 : Plan Transport à 54 lignes le matin,

2011 : Plan Transport à 48 lignes le matin,

2015 : Plan Transport à 37 lignes en projet !

À quand la téléportation ? Pas chère et durable !

 

L’ensemble des organisations syndicales

appelle à un rassemblement de protestation

au COMET du Jeudi 25 septembre 2014.

 

Rendez-vous à 9 h 00 au bâtiment 471

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *