Comment faire 850 000 dépistages en 2016 ?


Devant ce risque grave pour la santé publique La CGT continue de demander la prolongation sur réacteur Osiris
.

La santé, la recherche et le réacteur Osiris

sANTÉ PUBLIQUE EN DANGER

 

Signez la pétition en cliquant ici !

Une lettre signée par cinq ministres est arrivée au CEA le 30 juillet 2014 (cf. communiqué interne CEA),  le contenu exact n’est toujours pas connu mais confirme apparemment la fermeture du réacteur Osiris

Depuis plusieurs mois la CGT pose la même question au gouvernement, à des médecins nucléaires et des journalistes : « comment seront effectués les dépistages à partir de janvier 2016 ? ».

A cette question personne n’a de réponse !

Cela confirme les inquiétudes de la CGT : la fermeture du réacteur Osiris risque de créer une pénurie du radio-élément pharmaceutique Technétium 99m grâce auquel

850 000 examens médicaux de dépistage sont réalisés en France chaque année !

A ce jour, les syndicats et journalistes n’ont toujours pas de réponse officielle du gouvernement à leur interpellation.

La CGT continue donc de demander la prolongation sur réacteur Osiris pour la santé et pour la recherche*.

POUR PLUS D’INFORMATIONS CONSULTEZ NOTRE DOSSIER OSIRIS

* Le réacteur Osiris permet par exemple de faire des expériences utiles à la mise au point du réacteur RJH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *